lundi 30 décembre 2013

Various methods of escape.


Comme promis, pour ce qui sera selon toute vraisemblance le dernier article 2013, je vais vous parler de mes découvertes musicales de l'année.
Ça faisait très longtemps que j'étais dans un espèce de flou voire de néant côté musique. J'ai cessé d'écouter une très grande partie des groupes de ma playlist, par lassitude. J'ai longtemps été une grande amoureuse de power metal (coucou Edguy, Hammerfall et les autres) et de death mélodique (coucou Amon Amarth), mais j'ai du mal à trouver autant de plaisir qu'avant quand j'en écoute. Pour faire bref, j'étais en constante recherche de renouveau.

Et puis un beau jour je suis tombée sur Agalloch.
Puis sur Woods of Ypres et cette pépite absolue qu'est leur dernier album.
Et Summoning.
Faun.
Il y a aussi eu 10 Years. Moonspell. Year of No Light. Jesu. Gallowbraid. Et j'en passe.


Toutes ces mélodies ont su conquérir mes attentes devenues bien difficiles à satisfaire. M'ont fait frissonner d'émotion comme rarement auparavant. 2013 a marqué un tournant dans mon approche de la musique. Ma playlist a connu une mini révolution et mes oreilles m'en remercient.
 
(bon par contre côté sorties de l'année je suis complètement à la ramasse et il y a une bonne grosse dizaine d'albums dont je n'ai jamais soupçonné l'existence et que je vais de ce pas m’atteler à écouter, humpf.)


samedi 21 décembre 2013

An inner war is to come.

https://www.facebook.com/Niiv.photography
 Photos par Niiv Photography

J'avais dans l'idée de faire un bilan de l'année, j'ai donc remonté les archives de mon blog pour me rappeler les événements de cette année. Bien grand mot puisque pour être honnête, je n'ai pas fait grand chose de mon année 2013. Enfin, ça se discute.

Je suis passée sous les aiguilles d'une tatoueuse pour la première fois, une expérience géniale que j'espère bien renouveler d'ici peu. J'ai créé ce blog, ce qui n'est pas vraiment un événement, mais ça m'a donné l'occasion d'échanger avec de bien belles personnes. Je suis devenue végétarienne, et c'est de toutes celles que j'ai pu prendre la décision dont je suis la plus fière. Espérons que 2014 soit l'année du veganisme. Avec le Chevelu nous avons adopté un chaton, et j'ai du me confronter avec le fait d'avoir un être dépendant de moi et sous ma responsabilité, concept avec lequel j'ai beaucoup de mal. J'ai travaillé pour la première fois et c'était une des pires expériences de toute ma vie. J'ai assisté à mon premier festival et espère renouveler l'expérience l'été prochain. J'ai également fait de nombreux concerts (ou en tout cas bien plus que d'habitude). J'ai peut être trouvé quoi faire de ma vie, ce qui n'est pas négligeable non plus. J'ai fais de nombreuses découvertes musicales (qui feront l'objet d'un article plus détaillé).

Finalement, c'était donc une année riche en nouvelles expériences. J'ai appris à me connaitre un peu plus, accru ma compassion pour certaines choses et refusé d'apprendre à être patiente pour d'autres.
Let's see what 2014 will bring.


mercredi 11 décembre 2013

Otherworld.

 (Donc je tenais quand même à préciser que j'ai passé 2h à monter cette putain d'image et qu'il reste des putains de cadres gris clair qui sortent d'on ne sait où. Fuck. Voilà.)

• 1. Une nouvelle veste, parce que je traine le même manteau depuis 6 ans et qu'il commence à me sortir sérieusement par les yeux ! Parka EMP Rock Rebel • 2. Des livres des livres des livres. Petite sélection parce que ma liste d'envies amazon déborde. Maxime Chattam - L'Alliance des trois / Licia Troisi - Guerres du monde émergé, Tome 1 / Susan Fletcher - Un bûcher sous la neige • 3. Une écharpe Serpentard. Parce qu'il fait froid. • 4. Des chaussuuuuuuuuures. (et toutes en cuir vegan s'il vous plait) Demonia Dank 101 / TUK Monster Stitch Platforms / Airseal Boulder Boot / Demonia Platoon 202 / Demonia Sinister 201 • 5. Une petite commande iHerb pour refaire le plein. Huile de Jojoba bio pour mes cheveux, mes lobes et ma peau / Toner sans alcool Thayers à la lavande / Shampoing Avalon Organics au Pamplemousse et Geranium / Après Shampoing Desert Essence au Raisin d'Italie • 6. Et enfin ce collier qui me fait envie depuis bien trop longtemps. Labradorite Pendulum Necklace, Regalrose

lundi 9 décembre 2013

From the ashes.


    Aujourd'hui, un TAG sur lequel je suis tombée au hasard de tumblr et que j'ai trouvé intéressant (oui non en fait c'est de la merde et c'est pour ça que je le publie, vouivouivoui.), celui des sept pêchés capitaux.

    Lust: Something that I find attractive •
    Physiquement, les cheveux longs. The longer the better. Il n'y a rien d'autre que je remarque systématiquement chez les gens, je ne sais pas de quelle couleur sont les yeux de la plupart des gens que je côtoie, mais je me retourne sur les longues et belles chevelures dans la rue à coup sur. Si les cheveux sont roux/ tirent sur le roux-rouge-bordeaux alors je tombe amoureuse direct.

    Pride: Something that I like about myself •
    Hm, mes cheveux ? J'aime leur épaisseur, leur longueur, même leur bicolorité plus ou moins subie. J'aime mon corps, je n'ai jamais vraiment eu de problème avec mon physique mais j'ai vraiment appris à m'accepter ces derniers mois je pense.

    Sloth: Something that I dislike about myself •
    Je n'aime pas ma tendance à procrastiner pour TOUT, TOUT LE TEMPS.
    Et physiquement encore une fois, mon nez. Je l'accepte, il ne me dérange plus autant qu'avant, mais si je pouvais changer quelque chose à mon visage ça serait ça.

    Envy: Something I wish I was better at •
    Étudier... j'ai toujours eu des "facilités" plus jeune, j'ai enchainé les années sans jamais vraiment forcer, eu mon BAC sans rien faire, honnêtement... En gros, je n'ai jamais appris à étudier, me concentrer des heures sur un sujet et apprendre. Je ne sais pas faire ça, j'en suis incapable aujourd'hui. Ça ne m'avait jamais posé problème avant, j'ai commencé à ressentir ce manque à la fin du lycée mais sans plus... aujourd'hui à la fac, même si je m'en sors ainsi, je sais que ça serait nettement plus simple pour moi avec quelques heures passées à étudier par semaine, je n'arrive juste pas à m'y mettre.
    J'aimerais aussi savoir dessiner.
    Et jouer d'un instrument, le piano ou le violon.

    Gluttony: One of my favorite foods •
    Le risotto aux champignons et la pizza.
    Je ne suis pas très difficile côté nourriture tant que c'est végé (encore mieux si c'est vegan), et que ça ne contient pas de concombre. Ou de pamplemousse. Ou de choux de bruxelles. Non mais je vous jure je ne suis pas difficile.

    Wrath: Something that gets me angry •
    Toutes les formes d'intolérance. Le spécisme.
    Les gens qui ne comprennent rien/ ne veulent rien comprendre.

    Greed: Something I can’t get enough of •
    Hmmmm internet. Les chats. Les vidéos de chats sur internet.
    LE BON MIAM MIAM.
    Les belles images, m'aveugler encore et toujours plus de merveilles esthétiques.
    Les belles mélodies.

     untitled by gurbir.grewal on Flickr.

    vendredi 6 décembre 2013

    Let the sky and sea collide.


    Si depuis la rentrée, et même l'été dernier, j'avais l'impression de lutter constamment contre moi même, Novembre a été doux et tendre avec moi. 
    Abandonner les cours de conduite aura finalement été salvateur. Sitôt la décision prise, j'ai nettement senti la masse qui m'écrasait les poumons s'envoler et me laisser respirer à nouveau. 
    Je crois même avoir enfin trouvé quoi faire de ma vie, ce qui me semble un exploit irréaliste, considérant que je suis aux prises avec l'idée de mon avenir depuis des années. Mais ne crions pas victoire trop vite.
    J'ai aussi beaucoup ris ces derniers temps. Et saisit l'opportunité d'apprendre à connaître quelqu'un de fabuleux. 
    Mon dernier bébé piercing a un mois, et j'espère planifier un second encrage dans les semaines à venir. J'ai découvert de nouvelles mélodies qui ont enchanté mes oreilles.
    Et maintenant Noël approche, et n'en déplaisent à ceux qui se plaisent à dénigrer cette fête, ça me procure une joie incontrôlable. J'ai à nouveau 6 ans dès l'instant où les lumières colorées recommencent à envahir les rues et les vitrines.

    Si je trouve l'inspiration et le temps avec les partiels qui approchent à bien trop grands pas,
    le blog pourrait bien reprendre vie.