samedi 27 avril 2013

Que le sol tremble, que le corps saigne.

 Calling of Lorme - Eths - Blazing War Machine - Rammstein

Les petites salles où tu peux arriver à peine 10 minutes avant l'heure et aller te coller contre la scène, regarder se faire piétiner la veste que tu as posée devant toi par une growleuse déchainée et presque se faire marcher sur les mains. Où tu balayes la scène avec tes cheveux quand tu headbang. Où tu es tellement collée aux enceintes que tu dois sortir avant la fin tellement tes oreilles te crient d'arrêter de jouer au con, d'où tu ressorts à moitié sourde avec des acouphènes en souvenir. Les petites salles qui te permettent de toucher la guitare de Dino Cazares pendant un concert de Fear Factory. Celles un peu plus grandes, qui te permettent de chanter yeux dans les yeux avec Candice pendant un concert de Eths. Les beaucoup, beaucoup plus grandes, celles où la foule t'emporte. Celles où j'aime à fermer les yeux le temps d'une minute, me laisser transpercer par l'alliance des riffs puissant et des cris des milliers de gens qui m'entourent. Celles où tu cherches l'air frais qui te permet de tenir jusqu'au bout. Celles où tu te prends en pleine poire une bouteille lancée par Till Lindemann. Celles où tous les bras se lèvent, le poing lancé haut, par amour pour des mélodies merveilleuses.

Les jambes qui flageolent à la fin, les maux de pieds incroyables. Les courbatures dans les bras restés trop longtemps levés. Les nœuds dans les cheveux, ceux que tu défais minutieusement au retour dans la voiture, ceux qui attendront le lendemain matin. La voix cassée d'avoir trop chanté, d'avoir trop crié. L'amour du metal. L'amour de la musique.

lundi 22 avril 2013

Le dernier jour ton âme sœur te croquera le cœur.

DERNIÈREMENT

Les illustrations de Brian Kesinger et plus particulièrement sa série Otto & Victoria me font littéralement baver. La bonne raison à ça : du steampunk et une PIEUVRE DE COMPAGNIE.

http://www.bkartonline.com/

Mes derniers coups de cœur photographes/modèles, dont la plupart sont des coups de cœur absolus de tous les temps. (on clique pour en voir plus)

https://www.facebook.com/CharliieKreitzerPhotographie
https://www.facebook.com/marquisesg
https://www.facebook.com/anarkiarockphoto
https://www.facebook.com/bratvonfreakmodele
https://www.facebook.com/Niiv.photography
Le concert de Rammstein a rarement été aussi proche, puisque c'est demain soir \o/ Sans être aussi fanatique qu'au moment où je les ai découverts (bien que toujours très grande admiratrice), je garde en travers de la gorge le concert de 2009 à Lyon où je croyais aller jusqu'à la dernière minute. L'heure de la revanche a sonné. 
J'éprouve donc une joie immense à l'idée de voir Till Lindemann vêtu comme ça : (non)








Le défi une photo par jour pendant 365 jours avance bien (encore heureux au bout de même pas 20 jours) et m'enchante de plus en plus. J'aimerais déjà être au bout pour voir le résultat !
C'est aussi l'occasion de vous montrer mon petit bébé fraichement retouché > 
 




Sur ce, la troisième saison de The Borgias ayant commencé il y a peu, il est temps pour moi de retourner à Rome et de regarder le 2ème épisode.



mardi 16 avril 2013

Si vous étiez un fantôme, que feriez-vous pour agacer les vivants ?

Un renard. Un corbeau. Yggdrasil. L'ouroboros. Un loup. Un aigle. Un chat. L'aléthiomètre. Une chouette. Quelque chose en rapport avec le vaste monde d'Harry Potter. Des paroles de chanson, des extraits de bouquins, de films. Un panda roux. Un phénix.
De quoi couvrir les restes de peau vierge.

On aura compris que je parle de tatouages, et c'est à peu près tout ce que je compte faire encrer sur ma peau dans les années qui viennent. Sous réserve de changements d'avis et surtout d'ajouts bien sûr.
Le fait que mon premier tatouage n'ai presque pas été douloureux (ou plutôt très largement supportable) ne m'encourageant évidemment pas à freiner mes envies et mes projets. (heureusement que mon budget étudiant ne me permet pas de faire tout d'un coup, ahah)

Non je ne me préoccuperai pas de savoir si le fait d'être énormément tatouée ou percée va un jour me nuire dans mon travail. Comment diable les mentalités changeraient-elles si chacun se plie à ce qu'elles sont actuellement ?
Dans le même registre, j'ai eu mal quand une connaissance s'est décidée à abandonner ses cheveux verts pour se plier et surtout ne pas trop bousculer le monde du travail. DAMN. Je comprends ce raisonnement mais je vois pas comment je pourrais le cautionner. Si quelqu'un ne veut pas m'engager parce que j'ai des gribouillis sur la peau, pourquoi voudrais-je travailler pour cette personne ? 
 

Dans un autre registre, j'ai décidé de relever le 365 Day Challenge. Ça m'a pris comme ça, oui oui en plein milieu de l'année. Je ne sais pas si je tiendrai jusqu'au bout mais c'est quelque chose qui m'avait toujours fait envie. Je prends les photos avec mon téléphone qui fait vraiment, vraiment de la merde. 3mp, pas de flash, pas d'autofocus... I mean, seriously? Je pensais pas que ça serait si chiant quand j'ai changé de téléphone, mais même mon ancien faisait de meilleures photos. Ça m'a donc donné envie d'investir dans un appareil de compet' beaucoup trop cher et d'apprendre à m'en servir correctement. (à classer dans les envies qui se verront peut être réalisées quand j'aurai des sous)
Bref, en ce qui concerne le 365 Day Challenge (qui consiste donc à prendre une photo chaque jour pendant une année entière), les filtres instagram arrivent assez bien à faire passer la pilule de la qualité toute pourrie, puisque c'est effectivement sur instagram que je vais les poster.


Je finis par ces petites merveilles pour lesquelles je vais très certainement craquer mon slip et mon compte bancaire dans les jours/semaines prochain-e-s.

http://www.regalrose.co.uk/

mercredi 3 avril 2013

Goûte dans ma bouche l'arôme amer de l'ennui.

Je crois que je suis devenue la hippie que j'ai toujours détesté.
J'étais la première à propager ces clichés dégueulasses sur plusieurs sujets dont principalement le végétarisme et le féminisme.

Végétarians, my food shits on your food.
PETA : People Eating Tasty Animals
Journée de la femme : laisse chérie, tu feras la vaisselle demain.

J'ai rejoins tous ces groupes sur FB parce que putain c'était bien drôle quand même, tous ces débiles écolos bouffeurs de légumes et ces connasses mal baisées.
J'étais pas méchante (si, un peu), j'étais juste tellement habituée à notre société et à ses manières de vivre et de penser que je ne voyais même pas l'évident. Puisqu'on a toujours fait comme ça, c'est bien que ça doit être une bonne chose.

Sauf que non.

Un jour, par mégarde, j'ai ouvert la boite de Pandore. J'ai pris la pilule rouge comme ça, petits bouts par petits bouts, sans vraiment faire attention, et la réalité m'a foutu une sacré claque. "Quand on sait, on ne peut pas se voiler la face davantage".
Once you know some things, you can't unknow them. 

Au fil des lectures, des articles, des blogs, je suis venue au féminisme.
Je suis venue au végétarisme.
Et je vois pas comment je pourrais à nouveau fermer les yeux.

3 avril : plus ou moins 1 mois sans viande.
(oui je sais, on dirait que je parle d'alcool/d’héroïne/de weed. Tant pis.)

_____________________________


Pour finir, le générique de Vikings, la nouvelle série complètement géniale d'History Channel, parce que BON DIEU (qui?) ce truc est planant et magnifique.